Bukavu : Pour la première fois la population bénéficie d’un séminaire professionnel de base en logosynthèse (psychothérapie)

La population de BUKAVU, une ville de la République Démocratique du Congo, reçoit une formation en psychothérapie (logosynthèse), une formation passée aux travers d’un séminaire sous la thématique : ‘’APPRENEZ A LIBERER LES SOUVENIRS DOULOUREUX ‘’; dispensée par ESTHER BORRA et Ernst AEBI de Logosynthesis International Association, du 07 au 09 Février 2020.

En République Démocratique du Congo, la population de Bukavu (chef-lieu de la province du Sud-Kivu) a pu bénéficier d’une formation de base en logosynthèse pendant 3 jours du mois de Février (du 07 au 09). Il ne s’agit pas de toute la population mais spécialement des professionnels en psychologie, des médecins, des théologiens, … qui ont pu augmenter un plus sur leurs expériences en recevant celle de Esther BORRA professeur à l’université de suisse ainsi que celle de Ernst AEBI, Master practitionner et instructeur en logosynthèse, coach et formateur en Suisse ; il est à la fois président de Logosynthesis international Association.

Organisée par Upright kids Foundation, une association sans but lucratif, le coordinateur de l’association Bienfait ZIHALIRWA a promis qu’il s’agit bien du premier séminaire mais pas du dernier.

« Logosynthèse » EXPERIENCE D’UNE  NOUVELLE APPROCHE PSYCHOLOGIQUE

A travers  des thèmes significatifs, suivis des cours méthodiques, les bénéficiaires de cette thérapie corrèlent leur passé, très souvent tragique, avec leur perspective d’avenir. Par des dessins éloquents, les bénéficiaires parviennent à exprimer la gamme de sentiments qui les habite. De la situation de précarité dans laquelle ils ont été plongés jusqu’à la vie de leur rêve, les bénéficiaires peignent leur passage par la thérapie Logosynthèse par le pouvoir des mots. Grace à leur travail d’équipe et à l’appui du personnel de Logosynthesis International Association (constitués des psychologues et des Assistants psychosociaux), cette thérapie de groupe permet aux participants de partager ensemble leurs expériences thématiques et de se soutenir mutuellement.

A travers les témoignages des participants, les thérapeutes ont relevé un résultat positif à la clôture du séminaire, ce qui laisse un sentiment d’optimisme quant aux bienfaits de ce travail.

« Avant cette séance de séminaire je ne pensais pas qu’il était important jusqu’à un point qu’il nécessite d’être permanent. Mais après les témoignages des professionnels qui ont pu prendre le soin de participer au séminaire nous avons compris qu’il s’agit d’une urgence », explique le coordinateur Bienfait Zihalirwa.

GERMANDO, un des participants travaillant à TRANSCULTURAL PSYCHOLOGICAL ORGANASITION nous renseigne : « Nous étudions mais nous avons besoin du partage des expériences des experts… »

Nous vivons dans un pays plein des troubles psychologiques, un grand pays qui nécessite qu’il y ait des professionnels pour gérer des masses. UPRIGHT KIDS FOUNDATION permet de toujours lutter pour que des programmes de renforcement de capacité soient toujours organisés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *